Grippe intestinale ou gastro-entérite: trouvez la cause de votre intoxication alimentaire.

Tout d’abord il faut savoir si c’est une maladie infectieuse c’est-à-dire contagieuse. En effet vous pourriez avoir une condition personnelle qui vous donne de la diarrhée.

Quelques observations  et questions simples  peuvent vous aider.

Si vous êtes la seule personne malade à la maison ou dans votre entourage l’analyse sera difficile. par contre si vous avez de la diarrhée. ET des vomissements et qu’il y a quelqu’un malade dans votre entourage il est probable que vos symptômes soient d’origine infectieuse.  Si de plus, plusieurs personnes sont malades en même temps il est possible que vous ayez consommé un aliment contaminé, autrement dit que vous êtes victime d’une intoxication alimentaire.

Les personnes  s’intoxiquent en mangeant des aliments contaminés par des bactéries ou des virus, ou encore des toxines, lesquelles après une période d’incubation variable se manifestent par différentssymptômes qui ressemblent beaucoup à une gastro-entérite ougrippe intestinale. On parle alors de diarrhée, nausées etvomissements, parfois fièvre etc.

Les intoxications alimentaires  ou empoisonnements alimentairesse produisent souvent après un repas préparé par des personnes malades ou par des petites compagnies non au fait des pratiques qui assurent une sécurité alimentaire.

Donc, comme déjà dit, si le début des symptômes des personnes malades est regroupé dans le temps, il est possible que ce soit uneintoxication alimentaire. Le délai entre la consommation de l’aliment suspect et le début des symptômes peut alors vous donner des indices sur l’identité de la bactérie ou du virus.

Agent Symptômes Incubation Sources  Aliments les plus fréquents
Campylobacter jejuni D, CA, F, N, V 2-5 jours Homme, eau contaminée,
animaux domestiques
(chiens), oiseaux
Volaille et bœuf haché insuffisamment cuits, mollusques crus ou mal cuits, poissons crus, produits laitiers non pasteurisés, eau
Clostridium botulinum N,V, C, Et, MT, VD, A, P 12-36 heures Sol principalement Conserves de légumes, les produits de la mer, les conserves de viande, saucisses, viandes, sauce de fromage peu acide
De manière générale, tout aliment peu acide (pH >4,6) en conserve ou sous-vide
Escherichia coli O157 :H7 DS, CA, F, V 3 à 8 jours Intestin homme – animaux,
principalement les bovins
Viande hachée insuffisamment cuite (bœuf et volaille), eau, lait cru, aliments très manipulés (i.e. salades), mollusques
Listeria monocytogenes D, F, N, MT 3-70 jours Intestins des animaux
(volaille agneau, porc,
bœuf), eau
lait cru, crème glacée, fromage à pâte molle, salade de chou, poulet, saucisse de Francfort, eau, tofu, pâté de foie, produits
marins mal cuits, poissons fumés
Salmonella spp. N, V, DS, CA, F, Et 6-72 heures Intestin, homme – animaux,
rongeurs, mouches, tortues,
coquerelles, perruches
Viandes – volaille surtout, œufs, pâtes alimentaires, mayonnaise, produits laitiers en général, eau, produits marins mal cuits,
tous végétaux susceptibles d’avoir été contaminés, prêt-à-manger
Staphylococcus aureus N, V, CA, D, De, H 1-6 heures Homme – animaux Aliments riches en protéine (viandes salées), viandes fermentées, produits laitiers, tofu, pâtisseries fourrées à la crème, fruits de mer, poissons, salades de viandes ou de pommes de terre
Virus de Norwalk ou norovirus N, V, CA, D, F, M 1-2 jours Homme Aliments contaminés par de l’eau souillée contenant des matières fécales humaines ou par un manipulateur d’aliments porteur

Abréviations:  A : anorexie, C : constipation, CA : crampes abdominales, D : diarrhée , DS : diarrhée sanguignolente, DE : déshydratation, ET : étourdissement,  F : fièvre, MT : maux de tête, N : nausées, P : paralysie,  V : vomissement, VD : vision double

Difficile? Oui , sachez que lors d’enquêtes officielles faites par des experts il arrive peu souvent que la bactérie soit identifiée formellement. Pour ce faire il faut qu’au moins un ou préférablement 2 personnes malades aient des prélèvements de selles qui identifieront une même bactérie ou virus. Il faut aussi que l’on réussisse à démontrer la présence de la la bactérie  ou du virus dans  un aliment. Dans a réalité, l’aliment est souvent non disponible car consommé entièrement ou encore éliminé intentionnellement avant que l’enquête débute. Aussi, les personnes malades n’ont pas toujours la motivation nécessaire pour aller attendre pour voir un médecin afin d’avoir des échantillons de selles et si elles le font, les intoxication alimentaires sont si fréquentes que le médecin peut hésiter à demander un test.

Si vous croyez malgré tout que les chances sont élevées que vous soyez victime d’une intoxication alimentaire sachez que la cause la plus fréquente est le Norovirus. Ces infections arrivent en petites épidémies plus souvent pendant l’hiver. La plupart du temps le repas fatidique a été préparé par une personne qui a été malade quelques jours auparavant. Les personnes malades débutent leurs symptômes1 à 2 jours après avoir mangé un repas en commun avec d’autres victimes. Ils souffrent principalement de diarrhées et devomissements qui sont assez intenses. Ils font habituellement peu de fièvre et n’ont pas de sang dans les selles. Une des caractéristique de l’infection par le Norovirus est que les symptômes ne durent que quelques jours. Les personnes âgées et les jeunes enfants peuvent être à risque de se déshydrater.

Si la diarrhée dure plus que 2 ou 3 jours, que votre état général est affecté, bref que vos symptômes soient plus intenses et durent plus longtemps, peut-être êtes vous victimes de la campylobactériose ou de la salmonellose.  La salmonellose sera souvent accompagnée de sang dans les selles et durera plusieurs jours sinon plusieurs semaines. Les gens qui souffrent de campylobactériose seront moins malades et n’auront pas habituellement pas de sang dans les selles par contre leurs symptômes pourront être plus intenses et plus longs que ceux causés par le Norovirus.

Quel que soit la cause, en présence de symptômes persistants, de sang dans les selles, de signes neurologiques, de déshydratation, de fièvre importante ou si un commerce a préparé le repas, il sera sage de consulter pour avoir un diagnostic médical et éventuellement des prélèvement de selles.

Restez informé: abonnez-vous et devenez notre ami sur Facebook.

À lire aussi:

This entry was posted in grippe intestinale and tagged , . Bookmark the permalink.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *