Savons antibactériens: bannis aux États-Unis.

Les savons antibactériens: pas plus efficaces que l'eau et le savon.

Les savons antibactériens: pas plus efficaces que l’eau et le savon.

Les savons antibactériens ne seraient pas plus efficaces que l’eau et le savon ordinaire.

La fameuse FDA ( Food and Drug Administration) américaine qui contrôle ce qui est bon ou dangereux pour les américains vient de bannir des ingrédients antibactériens qui entrent dans la composition de milliers de produits d’hygiène antiseptiques. Les compagnies ne pourront plus commercialiser ces produits car rien n’a montré qu’ils étaient plus efficaces que l’eau et le savon régulier pour prévenir la transmission des infections. Pire encore, aucune étude n’a démontré qu’ils étaient sécuritaires lors d’un usage répété long terme. les fabricants ont déjà commencé à retirer ces produits du commerce.

19 produits sur le banc des suspects

Au total ce sont 19 produits qui seront retirés. Les plus connus sont le triclosan et le triclocarban. Ces produits sont des produits que l’on doit rincer. Cet avertissement ne touche pas les désinfectants our les mains et les lingettes utilisés dans les hôpitaux.

Même si les gens croient souvent que les savons antibactériens sont plus efficaces pour prévenir la transmission des infections que le savon régulier et l’eau, mais il n’y a aucune évidence scientifique que ce soit vrai. En réalité, les données suggèrent que les ingrédients peuvent causer plus de tords que de bien à long terme.

En 2013 la FDA avait proposé des règles après que certaines données que certins savons antibactériens comme par exemple le triclosan (dans les savons liquides) ou encore le triclocarban (barres de savon) pouvaient poser des risques comme la résistance bactérienne ou des effets hormonaux. Par exemple, dans une expérience chez les rats, le triclosan a diminué les hormones thyroïdiennes chez le rat. Cette règle spécifiait que les manufacturiers de savons antibactériens devaient fournir des données  additionnelles sur l’efficacité et la sécurité de certains ingrédients continuer à promouvoir des produits antibactériens contenants ces ingrédients. Ils devaient prouver entre autre que les savons antibactériens étaient plus efficaces que les savons réguliers et l’eau pour prévenir les infections.

Un an de plus pour les rince-bouches

Les manufacturiers de savons antibactériens et des savons corporels n’ont pas réussi à fournir les données nécessaires pour prouver l’efficacité et l’innocuité de 19 produits actifs mentionnés dans la demande de la FDA. Pour ces composants des savons antibactériens, soit qu’aucune donnée n’a été fournie ou que les données fournies n’étaient pas suffisantes pour que l’agence américaine reconnaisse  que ces produits étaient généralement sécuritaires et efficaces. En réponse à l’industrie, la FDA a donné un an de plus pour trois ingrédients utilisés dans les rince-bouches: le chlorure de benzalkonium, le chlorure de benzéthonium et le chloroxylenol afin de leur permettre de fournier des données de sécurité et d’efficacité. Ces rince-bouches antibactériens pourront être vendus pendant que les données seront collectées.

Les savons qui sont recommandés actuellement

L’hygiène des mains à l’eau courante et au savon est une des façons les plus efficaces de d’éviter d’être malades et de contaminer les autres.  EN cas d’absence d’eau et de savon, les experts recommandent les solutions hydro-alcooliques pour les mains qui contiennent au moins 60% d’alcool. ;Il faut dire

Un an pour retirer les savons antibactériens en cause

Il faut dire que les fabricants de savons antibactériens avaient commencé à réduire la production de certains ingrédients actifs comme le triclosan et le triclocarban. les fabricants auront un an pour retirer leurs savons antibactériens ou pour en modifier la composition.

Restez informé: abonnez-vous.

This entry was posted in Uncategorized and tagged . Bookmark the permalink.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *