Les guichets automatiques bancaires GAB sont recouverts de microbes.

Les claviers des guichets automatiques bancaires sont couverts de microbes

Les claviers des guichets automatiques bancaires sont couverts de microbes

Vous voudrez peut-être vous laver les mains après avoir été retirer de l’argent comptant dans un guichet automatique bancaire (GAB). Une récente étude a montré que les  GAB ne délivrent pas seulement de l’argent comptant mais aussi des microbes.

Cette étude, publiée dans la revue American Society for Microbiology’s mSphere, a mis en évidence que les claviers des guichets automatiques un peu partout à New York sont couverts de bactéries. Pas très surprenant si l’on considère que les GAB sont utilisés par des centaines de personnes à chaque jour. À la recherche de microbes, les chercheurs ont prélevé 66 guichets automatiques dans la ville de New York entre autre dans les quartiers de Brooklyn, Queens and Manhattan, incluant le Chinatown.

La plupart des microbes retrouvés proviennent de la peau humaine, de nourriture, et de surfaces habituelles de la maison comme les toilettes, la cuisine et même les oreillers.  Dans Manhattan les claviers étaient littéralement recouverts de moisissures associées à la nourriture ( patisseries et de friandises sucrées). Les chercheurs ont aussi retrouvé des bactéries de poisson, de mollusques, et de poulet suggérant que les bactéries associées à ces aliments demeurent sur les mains de la personnes pour ensuite être déposées sur le clavier des GAB.

Les laveries ou laundromats et les dépanneurs du coin étaient les endroits les plus infectés. La bactérie la plus commune était le lactobacille qui est retrouvé normalement dans les plantes en décomposition et les produits laitiers.

Point positif, la plupart des bactéries retrouvées étaient inoffensives.

Abonnez-vous pour la suite concernant les bactéries retrouvées dans les métros.

 

This entry was posted in Prévention, Uncategorized and tagged . Bookmark the permalink.