Infections transmises sexuellement en France: presque tout est en hausse!

Selon le Bulletin épidémiologique hebdomadaire les infections transmises sexuellement comme la syphilis, le chlamydia, le LGV et la gonorrhée sont en hausse en France.

Gonorrhée  ou chaude pisse presque le double

Le nombre de gonococcies (dites communément « chaude pisse »), il a quasiment doublé chez les hommes homosexuels et il s’est élevé de 32 % chez les femmes hétérosexuelles et de 8 % chez les hommes hétérosexuels, toujours entre 2013 et 2015.

L’incidence des infections à gonocoques diagnostiquées en 2015 a été estimée à plus de 19 000 cas. 68% des cas en 2015 chez les HSH (hommes ayant des rapports sexuels avec les hommes) . Les femmes et les hommes hétérosexuels représentant respectivement 16% et 15%, et les femmes homo-bisexuelles 1%.

Chlamydia et LGV

Concernant l’infection à chlamydia, qui est l’IST bactérienne la plus fréquente, le nombre de cas diagnostiqués en 2015 a été estimé à environ 81 000. « On observe une augmentation de 10% du nombre de cas notifiés en 2015 par rapport à 2013 », indique Santé publique France. Les deux tiers (64%) des cas rapportés en 2015 sont des femmes, en majorité âgées de 15 à 24 ans.

Entre 2013 et 2015, le nombre d’infections à chlamydia déclarées a augmenté de 19 % chez les hommes (8 % chez les femmes) en métropole, mais pas en Île-de-France où il a même un peu reculé. Ces bactéries peuvent provoquer des LGV ( « lymphogranulomatoses vénériennes ») rectales, dont la fréquence a augmenté respectivement de 47 % et de 92 % au cours de deux dernières années chez les HSH.

Syphilis

Le nombre total de syphilis précoces diagnostiquées en France en 2015 est en cours d’estimation. Mais les cas notifiés montrent une augmentation de 59% par rapport à 2013. Encore une fois, les hommes ayant des rapports sexuels avec des hommes (HSH) représentent la population la plus concernée, soit 84% des cas rapportés en 2015.

This entry was posted in Maladies transmises sexuellement and tagged , . Bookmark the permalink.