MERS-CoV

Questions-réponses au  sujet  du coronavirus du syndrome respiratoire du Moyen-Orient (MERS-CoV)

Quel est le nom de ce virus?

Anciennement nouveau coronavirus (NCoV), ce virus est actuellement nommé coronavirus du syndrome respiratoire du Moyen-Orient (CoV-SRMO)ou MERS-CoV en anglais pour Middle East respiratory syndrome coronavirus.

Qu’est-ce que sont les coronavirus?

Coronavirus avec sa couronne.

Les coronavirus humains ont été identifiés pour la première fois dans les années 1960 et doivent leurs noms à leurs projections en forme de couronne. Ils sont  responsables d’infections respiratoires chez les humains et les animaux.

Il y a 3 principaux sous-groupes de coronavirus, connus sous le nom alpha, bêta et gamma.  Le coronavirus du syndrome respiratoire du Moyen-Orient (MERS-CoV) est un virus de type beta.

Les coronavirus sont des virus à ARN dont la taille génomique varie 26 à 32 kilobases ce qui en fait des virus incroyablement gros pour des virus à ARN.

D’où provient le nouveau coronavirus?

Il s’agit d’un nouveau sous-type de coronavirus, d’abord identifié aux Pays-Bas en 2012. Tout comme le SRAS en 2003, le coronavirus du syndrome respiratoire du Moyen-Orient (MERS-CoV) est probablement d’origine animale.  Le virus identifié au Royaume-Uni a été entièrement séquencé et l’analyse détaillée indique que les parents les plus proches sont les coronavirus des chauves-souris.

Pourquoi les scientifiques parlent tant de ce coronavirus?

Ce nouveau coronovirus est peu connu, sa mortalité est de plus de 50%, son mode de transmission inconnu,   et plusieurs autres cas n’auraient pas été confirmés. Sous plusieurs points il rappelle le SRAS qui avait tué plus de 775 personnes en 2003. Le nouveaucoronavirus est un virus en émergence dont l’évolution est imprévisible.

Quels sont les symptômes d’une infection par le nouveau coronvirus ?

Les coronavirus causent le rhume banal, mais ils sont aussi responsables des maladies plus sévères, comme le syndrome respiratoire aigu sévère (SRAS). En ce moment, il reste encore beaucoup à apprendre à propos de ce nouveau virus. Les personnes qui ont été infectées par le virus MERS-CoV ont eu un syndrome d’allure grippale, y compris les signes et les symptômes de la pneumonie, qui peuvent inclure la toux, desmucosités, de l’essoufflement, des malaises, de la douleur thoracique et / ou de lafièvre. Plusieurs des personnes infectées par le virus ont aussi eu des symptômes gastro-intestinaux tels que la diarrhée. L’infection par le nouveau coronavirus MERS-CoV   entraine parfois une insuffisance rénale aigue ou le décès. Il est important de comprendre qu’il y a peu de cas d’infection par le coronavirus dans le monde et la connaissance des symptômes de cette maladie va évoluer au fur et à mesure que l’information deviendra disponible. Par exemple, il est possible que des individus ayant présenté une infection moins sévère n’aient pas été diagnostiqués.

Est-ce que le nouveau coronavirus se transmet de personne à personne ?

Les agrégats de cas suggèrent un mode de transmission de personne à
personne parmi les contacts étroits. Toutefois, le suivi d’un grand nombre de
contacts des cas n’a pas mis en évidence de transmission soutenue dans la
communauté.

Au total, huit agrégats de cas ont été documentés :

  • Jordanie : agrégat nosocomial (unité de soins intensifs) 11 personnes affectées, 2 décès;
  • Arabie saoudite :
    A) agrégat familial rapporté le 23 novembre 2012 : 3 personnes affectées, 2 décès;
    B) agrégat familial rapporté le 12 mars 2013 : 2 personnes affectées, 1 décès;
    C) agrégat nosocomial rapporté le 2 mai 2013 : 25 personnes affectées, y compris 2 travailleurs de la santé, 16 décès;
  • Royaume-Uni : agrégat familial: 3 personnes affectées, 2 décès (le cas index, soit un homme de 60 ans, et son fils, qui avait une condition médicale sous-jacente et était immunosupprimé). Le cas index avait voyagé au Pakistan et en
    Arabie saoudite préalablement à l’apparition des symptômes, les 2e et 3e cas n’avaient pas d’histoire de voyage à l’extérieur du Royaume-Uni.
  • France : agrégat nosocomial rapporté par l’OMS le 8 mai 2013. Le cas index a participé à un voyage aux Émirats arabes unis : il présentait des comorbidités et était immunosupprimé; le 2e cas a été hospitalisé dans la même chambre que lui enFrance.
  • Tunisie : agrégat familial, rapporté le 22 mai 2013 : 3 personnes affectées, 1 décès. Le cas index avait voyagé au Qatar et en Arabie saoudite avant le début des symptômes, a été hospitalisé et est décédé. Les 2e et 3e cas sont ses enfants qui ont eu des symptômes respiratoires légers et qui n’ont pas été hospitalisés. Ces cas sont les premiers cas confirmés survenus en Afrique.
  •  Italie : agrégat, rapporté le 2 juin 2013 : 3 personnes affectées. Le cas index avait voyagé en Jordanie avant le début de ses symptômes. Les deux autres cas sont des contacts étroits du cas index (collègue de travail et nièce).

Quel est le mode de transmission du nouveau coronavirus ?

Jusqu’à maintenant, nous ne savons pas exactement comment les humains ont été contaminés par le nouveau coronavirus. Des enquêtes sont en cours pour déterminer la source du virus, le type d’exposition à risque, le mode de transmission, le tableau clinique et l’évolution de la maladie.

Une des hypothèses veut que le nouveau coronavirus origine d’un animal, peut être une chauve-souris. À titre d’information, les autorités américaines (CDC) recommandent que, les cas suspects d’infection par le nouveau coronavirus soient isolés comme les cas de syndrome respiratoire aigu sévère (SRAS), c’est-à-dire que des précautions contre la transmission par contact et contre la transmissions par aérosols soient prises. Les modes de transmissison par contact et aéroportée par les aérosols qui peuvent flotter dans l’air lorsque quelqu’un tousse sont donc suspectés.


Quels sont les pays à risque pour le coronavirus du syndrome respiratoire du Moyen-Orient (MERS-CoV)?

À l’échelle mondiale, de septembre 2012 jusqu’à présent, l’OMS a été informée au total de 130 cas confirmés en laboratoire d’infection par le MERS-CoV, dont 56 mortels.

Pays Cas confirmés  (décès)
Arabie Saoudite  90 (44)
Émirats Arabes Unis 6 (2)
France  2 (1)
Italie  3 (0)
Jordanie  2 (2)
Qatar  5 (2)
Royaume-Uni  3 (2)
Tunisie 3 (1)

L’Allemagne, la France, le Royaume-Uni, la Tunisie et l’Italie  ont notifié des cas confirmés en laboratoire ; il s’agissait soit de malades transférés pour recevoir des soins, soit de voyageurs revenant du Moyen-Orient et tombés malades par la suite. EnFrance, au Royaume-Uni et en Tunisie, il y a eu une transmission locale limitée à des patients qui n’étaient pas allés au Moyen-Orient mais qui avaient été en contact étroit avec les cas probables ou confirmés en laboratoire.

Quel est le traitement ?
Les symptômes sont traités mais il n’y a pas de traitement spécifique par antiviraux.

Quelle est la période d’incubation?

Selon un article récent publié dans le New England Journal of Medicine suite à une étude du ministère de la santé de l’Arabie saoudite, la période d’incubation moyenne serait de 5.2 jours (intervalle de confiance de 95% entre  1.9 et 14.7 jours).

Existe-t-il un vaccin ?

Non, pas à ce jour.

Comment peut-on se protéger?

Les Centers for Disease Control (CDC) aux États-Unis, recommandent de suivre ces quelques conseils pour se protéger des infections respiratoires:

  • Lavez-vous souvent les mains avec de l’eau et du savon pendant au moins 20 secondes et aider les jeunes enfants à faire de même. Si le savon n’est pas disponible, une solution hydro alcoolique peut-être utilisée.
  • Couvrez-vous la bouche et le nez avec un mouchoir lorsque vous toussez ou éternuez et jeter le mouchoir à la poubelle.
  • Évitez de toucher vos yeux, votre nez et votre bouche avec les mains non lavées.
  • Évitez les contacts étroits (comme les baisers, la partage de verre ou d’ustensils) avec les personnes malades.
  • Nettoyez et désinfectez souvent les surfaces souvent touchées comme les poignées de portes ou les jouets.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *