Infections transmises sexuellement en France: presque tout est en hausse!

Selon le Bulletin épidémiologique hebdomadaire les infections transmises sexuellement comme la syphilis, le chlamydia, le LGV et la gonorrhée sont en hausse en France.

Gonorrhée  ou chaude pisse presque le double

Le nombre de gonococcies (dites communément « chaude pisse »), il a quasiment doublé chez les hommes homosexuels et il s’est élevé de 32 % chez les femmes hétérosexuelles et de 8 % chez les hommes hétérosexuels, toujours entre 2013 et 2015.

L’incidence des infections à gonocoques diagnostiquées en 2015 a été estimée à plus de 19 000 cas. 68% des cas en 2015 chez les HSH (hommes ayant des rapports sexuels avec les hommes) . Les femmes et les hommes hétérosexuels représentant respectivement 16% et 15%, et les femmes homo-bisexuelles 1%.

Chlamydia et LGV

Concernant l’infection à chlamydia, qui est l’IST bactérienne la plus fréquente, le nombre de cas diagnostiqués en 2015 a été estimé à environ 81 000. « On observe une augmentation de 10% du nombre de cas notifiés en 2015 par rapport à 2013 », indique Santé publique France. Les deux tiers (64%) des cas rapportés en 2015 sont des femmes, en majorité âgées de 15 à 24 ans.

Entre 2013 et 2015, le nombre d’infections à chlamydia déclarées a augmenté de 19 % chez les hommes (8 % chez les femmes) en métropole, mais pas en Île-de-France où il a même un peu reculé. Ces bactéries peuvent provoquer des LGV ( « lymphogranulomatoses vénériennes ») rectales, dont la fréquence a augmenté respectivement de 47 % et de 92 % au cours de deux dernières années chez les HSH.

Syphilis

Le nombre total de syphilis précoces diagnostiquées en France en 2015 est en cours d’estimation. Mais les cas notifiés montrent une augmentation de 59% par rapport à 2013. Encore une fois, les hommes ayant des rapports sexuels avec des hommes (HSH) représentent la population la plus concernée, soit 84% des cas rapportés en 2015.

Posted in Maladies transmises sexuellement | Tagged , | Leave a comment

Les guichets automatiques bancaires GAB sont recouverts de microbes.

Les claviers des guichets automatiques bancaires sont couverts de microbes

Les claviers des guichets automatiques bancaires sont couverts de microbes

Vous voudrez peut-être vous laver les mains après avoir été retirer de l’argent comptant dans un guichet automatique bancaire (GAB). Une récente étude a montré que les  GAB ne délivrent pas seulement de l’argent comptant mais aussi des microbes.

Cette étude, publiée dans la revue American Society for Microbiology’s mSphere, a mis en évidence que les claviers des guichets automatiques un peu partout à New York sont couverts de bactéries. Pas très surprenant si l’on considère que les GAB sont utilisés par des centaines de personnes à chaque jour. À la recherche de microbes, les chercheurs ont prélevé 66 guichets automatiques dans la ville de New York entre autre dans les quartiers de Brooklyn, Queens and Manhattan, incluant le Chinatown.

La plupart des microbes retrouvés proviennent de la peau humaine, de nourriture, et de surfaces habituelles de la maison comme les toilettes, la cuisine et même les oreillers.  Dans Manhattan les claviers étaient littéralement recouverts de moisissures associées à la nourriture ( patisseries et de friandises sucrées). Les chercheurs ont aussi retrouvé des bactéries de poisson, de mollusques, et de poulet suggérant que les bactéries associées à ces aliments demeurent sur les mains de la personnes pour ensuite être déposées sur le clavier des GAB.

Les laveries ou laundromats et les dépanneurs du coin étaient les endroits les plus infectés. La bactérie la plus commune était le lactobacille qui est retrouvé normalement dans les plantes en décomposition et les produits laitiers.

Point positif, la plupart des bactéries retrouvées étaient inoffensives.

Abonnez-vous pour la suite concernant les bactéries retrouvées dans les métros.

 

Posted in Prévention, Uncategorized | Tagged | Leave a comment

5 raisons pour ne pas utiliser les savons antibactériens.

Savons-antibacteriens: pourquoi faire un meilleur choix

Savons-antibacteriens: pourquoi faire un meilleur choix

5 raisons pour ne pas utiliser les savons antibactériens.

La FDA ( Food and Drug Administration) américaine vient de bannir des ingrédients antibactériens qui entrent dans la composition de milliers de produits d’hygiène dont les savons antibactériens. Ailleurs dans le monde, comme en France, les questions se posent car les même produits sont utilisés. À titre d’exemple, plus de 50 produits contenant du triclosan sont vendus en France. Nul besoin d’attendre les autorités pour se faire une idée personnelle et choisir ce qui est le plus sécuritaire pour sa santé.

Les compagnies américaines ne pourront plus commercialiser ces produits car rien n’a montré qu’ils étaient plus efficaces que l’eau et le savon régulier pour prévenir la transmission des infections. Pire encore, aucune étude n’a démontré qu’ils étaient sécuritaires lors d’un usage répété long terme. Les manufacturiers ont jusqu’à 1 an pour retirer les produits du marché mais pourquoi le consommateur devrait attendre pour faire un choix? Les réponses aux questions suivantes pourraient aider à faire un choix éclairé.

Voici 5 raisons qui pourraient vous convaincre de ne pas utiliser les savons antibactériens.

1. Les savons antibactériens ne sont pas plus efficaces que les savons conventionnels et l’eau.

Comme annoncé officiellement par la FDA après 42 ans de recherche, et selon un nombre incalculable d’études, aucune évidence n’a été démontrée que le triclosan était bénéfique pour la santé comparé à l’eau et au savon traditionnel.

Des milliers de personnes pensent probablement qu’elles sont mieux protégées et qu’elles protègent leur famille en utilisant des savons antibactériens, rien ne le prouve.

La controverse est en partie causée par l’utilisation de tests différents par les manufacturiers. Les manufacturiers ont bel et bien des tests qui démontrent moins de bactéries sur les mains après usage d’un savon antibactérien mais rien ne prouve que cela se traduit en moins d’infection.

Une des raisons pourrait être que les savons antibactériens ciblent les bactéries et que les infections les plus fréquentes comme les grippes et les gastro-entérites sont causées par des virus.

2. Les savons antibactériens peuvent engendrer des bactéries résistantes aux antibiotiques.

Une des raisons les plus importantes pour lesquelles la FDA a banni le triclosan est le risque associé à la santé et en tête de liste de ces risque on retrouve  la résistance bactérienne.

On sait que l’usage des antibiotiques peut causer de la résistance bactérienne. Cela se produit lorsque que quelques bactéries subissent une mutation qui les rend résistantes aux antibiotiques. cette sous-population résiste aux antibiotiques tandis que les autres bactéries sont tuées. Elles se multiplient en engendrent une population de bactéries qui est entièrement résistante ce qui rend l’antibiotique inefficace.

L’Organisation mondiale de la santé a statué que la résistance des bactéries constituent une menace à la santé. Des études additionnelles sont nécessaires pour prouver que le triclosan entraîne de la résistance mais plusieurs études ont mentionné cette possibilité

3. Les savons antibactériens pourraient agir comme perturbateurs hormonaux.

Un certain nombre d’études  ont montré que chez le rat, la grenouille, et d’autres animaux le triclosan interfère avec le contrôle de l’hormone thyroïdienne. Une des hypothèse est que la molécule de triclosan ressemble assez au au site récepteur de l’hormone thyroïdienne pour se combiner à ce site et ainsi modifier les mécanisme de contrôle de l’hormone thyroïdienne. Si c’est le cas chez les humains, cela pourrait conduire à des problèmes comme l’infertilité, des pubertés précoces, de l’obésité et des cancers.

Même si ces hypothèses n’ont pas été prouvées chez l’humain, la FDA a jugé que les bienfaits potentiels du triclosan ne justifiaient de prendre pas les risque.

4. Les savons antibactériens pourraient aussi causer d’autres problèmes de santé comme favoriser les allergies.

Il y a des évidences que l’exposition prolongée au triclosan pourrait augmenter le risque de développer des allergies incluant des allergies aux arachides et le rhume des foins. Selon certains scientifiques ceci pourrait être causé par une exposition moindre aux bactéries chez es personnes qui utilisent des savons antibactériens. Cette exposition aux bactéries, selon certains, serait nécessaire au développement normal du système immunitaire.  Un autre étude a montré que le triclosan interfère avec les contractions musculaires chez l’humain. Une autre étude suggère que le triclosan pénètre la peu et entre dans la circulation sanguine beaucoup plus que ce que l’on croyait. Selon le CDC, on a retrouvé du triclosan chez 75% des personnes testées.

5. Les savons antibactériens sont mauvais pour l’environnement.

Le triclosan se retrouve dans les eaux usées.  On a montré que le triclosan persistait dans l’eau après que les eaux usées aient été traitées Le triclosan est fréquemment détecté dans l’environnement. Une fois dans l’environnement, le triclosan pertuberait la capacité des algues de faire la photosynthèse.

Alors quelle est la solution?

Utiliser dès maintenant l’eau et le savons et se laver les mains autant que nécessaire. NB: ces recommandations ne visent pas les gel antiseptiques utilisés dans les milieux de soins. Les solutions hydroalcooliques avec une concentration d’alcool d’au moins 60%, peuvent être une option lorsque l’eau n’est pas disponible.

Pour rester informé: abonnez-vous

Référence:  http://www.smithsonianmag.com/science-nature/five-reasons-why-you-should-probably-stop-using-antibacterial-soap-180948078/#QmKgQQQF0TBoDYqC.99

Posted in Prévention, Uncategorized | Tagged , | Leave a comment

Vaccin en patch contre la coqueluche: progrès?

Nouveau vaccin en patch contre la coqueluche

Nouveau vaccin en patch contre la coqueluche

Un nouveau vaccin en patch contre la coqueluche contre un vieux problème

La peur des aiguilles et la non compliance sont des problèmes qui existent depuis bien longtemps. Une autre tentative technologique pense pouvoir résoudre ce problème.Un simple vaccin en patch contre la coqueluche collé sur la peau pourrait servir de dose de rappel contre la coqueluche chez les patients à l’âge de 25 ans selon la société française DBV Technologies, qui a annoncé le lancement d’une étude clinique de phase 1.

Ce nouveau vaccin qui fonctionnerait via l’application d’un patch “Viaskin”. Menée avec la collaboration de les Hôpitaux Universitaires de Genève (HUG) et l’entreprise de biotechnologie BioNet-Asia Co, l’étude donnera des résultats au premier trimestre 2017 selon le quotidien. La phase 1 de l’étude consiste plus précisément à évaluer l’innocuité et l’immunogénicité de deux doses progressives d’une toxine génétiquement détoxifiée de la coqueluche (rPT) développée par BioNet-Asia Co.

La première cohorte recevra deux applications du vaccin en patch contre la coqueluche à une dose de 25 μg ou un placebo. Le vaccin en patch contre la coqueluche sera appliqué pendant 48 heures, avec un intervalle de deux semaines entre les applications. Si l’innocuité et la tolérance du vaccin sont confirmées, la seconde cohorte de participants recevra deux applications de Viaskin rPT à une dose de 50 μg ou un placebo.

Ce nouveau mode d’administration d’un vaccin contre la coqueluche en patch présente l’avantage d’être non invasif car sans aiguille et donc auto-administrable et, selon DBV Technologies, de ne pas nécessiter d’adjuvant, c’est-à-dire une substance qui stimule la réponse immunitaire du vaccin pour le rendre plus efficace. Un produit plus facile d’utilisation, qui permettrait peut-être ainsi d’augmenter le taux d’observance du rappel de vaccin contre la coqueluche.

La coqueluche une maladie encore menaçante.

La coqueluche est une malade qui donne des complications chez les très jeunes enfants qui doivent souvent être hospitalisés à cause de complications respiratoires. On pense pouvoir diminuer le risque de la coqueluche en vaccinant leur entourage.

Posted in Vaccin | Tagged | Leave a comment

Suspicion de lait maternel contaminé à Paris.

Lait maternel contaminė : enquête en cours à Paris.

Lait maternel contaminė : enquête en cours à Paris.

Lait maternel contaminé: enquête en cours à Paris.

Est-t-il possible que le lactarium de l’hôpital Necker à Paris, ait fourni du lait maternel contaminé à trois prématurés? Il a été décidé de suspendre la distribution de lait maternel à la suite du diagnostic d’une infection chez trois grands prématurés dont deux sont morts, Bien que l’on a actuellement aucune preuve, on craint que le lait maternel contaminé soit en cause selon  l’AP-HP dans un communiqué.

Depuis le 6 août, trois nouveau-nés ont été contaminés par une bactérie appelée «Bacillus Cereus». Celle-ci peut contaminer les aliments et être responsable d’intoxications alimentaires (vomissements, diarrhées) souvent bénignes chez l’homme mais qui peut avoir «des conséquences graves chez certains grands prématurés ou personnes fortement fragilisées», explique l’AP-HP. Deux des nourrissons sont décédés «sans qu’il soit possible à ce stade de dire si c’est l’infection  qui est à l’origine de l’aggravation de leur état», poursuit l’AP-HP, précisant que le troisième grand prématuré se porte bien. On ignore si le lait est en cause.

Des analyses des souches ayant contaminé les prématurés sont en cours, pour déterminer s’il s’agit de la même bactérie. Si ces souches sont identiques cela pourrait indiquer une origine commune à ces trois infections. Le typage des souches nécessitera plusieurs jours, le résultat sera disponible au plus tard en fin de semaine prochaine.

Il faut dire qu’à ce jour, les contrôles microbiologiques effectués sur les laits délivrés par le lactarium de Necker (y compris ceux administrés aux trois nouveaux nés concernés) ont tous été négatifs. Il n’est pas possible d’affirmer que ce lait soit à l’origine des contaminations, mais il n’est pas non plus possible de l’exclure à ce stade.

Qu’est-ce que le Bacillus cereus ?

Le bacillus cereus est un bacille ubiquitaire que l’on peut retrouver dans le sol, l’eau, les végétaux. Il peut survivre sous forme de spores résistantes à la chaleur. Il peut contaminer les aliments et être responsable d’intoxications alimentaires (vomissements, diarrhées) chez l’homme, habituellement bénignes et rapidement résolutives. Chez les personnes immunodéprimées ou particulièrement fragiles comme les nouveaux nés, il peut être responsable d’infections graves généralisées (septicémies, méningites). Le traitement des infections graves repose sur des antibiotiques.

Posted in grippe intestinale, infections nosocomiales, Prévention, Uncategorized | Tagged , , | Leave a comment

Savons antibactériens: bannis aux États-Unis.

Les savons antibactériens: pas plus efficaces que l'eau et le savon.

Les savons antibactériens: pas plus efficaces que l’eau et le savon.

Les savons antibactériens ne seraient pas plus efficaces que l’eau et le savon ordinaire.

La fameuse FDA ( Food and Drug Administration) américaine qui contrôle ce qui est bon ou dangereux pour les américains vient de bannir des ingrédients antibactériens qui entrent dans la composition de milliers de produits d’hygiène antiseptiques. Les compagnies ne pourront plus commercialiser ces produits car rien n’a montré qu’ils étaient plus efficaces que l’eau et le savon régulier pour prévenir la transmission des infections. Pire encore, aucune étude n’a démontré qu’ils étaient sécuritaires lors d’un usage répété long terme. les fabricants ont déjà commencé à retirer ces produits du commerce.

19 produits sur le banc des suspects

Au total ce sont 19 produits qui seront retirés. Les plus connus sont le triclosan et le triclocarban. Ces produits sont des produits que l’on doit rincer. Cet avertissement ne touche pas les désinfectants our les mains et les lingettes utilisés dans les hôpitaux.

Même si les gens croient souvent que les savons antibactériens sont plus efficaces pour prévenir la transmission des infections que le savon régulier et l’eau, mais il n’y a aucune évidence scientifique que ce soit vrai. En réalité, les données suggèrent que les ingrédients peuvent causer plus de tords que de bien à long terme.

En 2013 la FDA avait proposé des règles après que certaines données que certins savons antibactériens comme par exemple le triclosan (dans les savons liquides) ou encore le triclocarban (barres de savon) pouvaient poser des risques comme la résistance bactérienne ou des effets hormonaux. Par exemple, dans une expérience chez les rats, le triclosan a diminué les hormones thyroïdiennes chez le rat. Cette règle spécifiait que les manufacturiers de savons antibactériens devaient fournir des données  additionnelles sur l’efficacité et la sécurité de certains ingrédients continuer à promouvoir des produits antibactériens contenants ces ingrédients. Ils devaient prouver entre autre que les savons antibactériens étaient plus efficaces que les savons réguliers et l’eau pour prévenir les infections.

Un an de plus pour les rince-bouches

Les manufacturiers de savons antibactériens et des savons corporels n’ont pas réussi à fournir les données nécessaires pour prouver l’efficacité et l’innocuité de 19 produits actifs mentionnés dans la demande de la FDA. Pour ces composants des savons antibactériens, soit qu’aucune donnée n’a été fournie ou que les données fournies n’étaient pas suffisantes pour que l’agence américaine reconnaisse  que ces produits étaient généralement sécuritaires et efficaces. En réponse à l’industrie, la FDA a donné un an de plus pour trois ingrédients utilisés dans les rince-bouches: le chlorure de benzalkonium, le chlorure de benzéthonium et le chloroxylenol afin de leur permettre de fournier des données de sécurité et d’efficacité. Ces rince-bouches antibactériens pourront être vendus pendant que les données seront collectées.

Les savons qui sont recommandés actuellement

L’hygiène des mains à l’eau courante et au savon est une des façons les plus efficaces de d’éviter d’être malades et de contaminer les autres.  EN cas d’absence d’eau et de savon, les experts recommandent les solutions hydro-alcooliques pour les mains qui contiennent au moins 60% d’alcool. ;Il faut dire

Un an pour retirer les savons antibactériens en cause

Il faut dire que les fabricants de savons antibactériens avaient commencé à réduire la production de certains ingrédients actifs comme le triclosan et le triclocarban. les fabricants auront un an pour retirer leurs savons antibactériens ou pour en modifier la composition.

Restez informé: abonnez-vous.

Posted in Uncategorized | Tagged | Leave a comment

Anthrax en France: quels sont les risques pour les humains.

animated gif showing anthrax spores entering lungs and infecting an illustrated person

Qu’est-ce que l’anthrax?

L’anthrax est une infection sérieuse causée par une bactérie en forme de bâtonnet appelée Bacillus anthracis. L’anthrax se retrouve naturellement dans le sol et infecte fréquemment les animaux domestiques et sauvages partout dans le monde. Le bacille de l’anthrax peut se présenter sous une forme dormante appelée spore, qui peut survivre dans l’environnement. Lorsque les spores rencontrent un milieu propice elles se multiplient et cause la maladie.  Bien que ce soit peu fréquent, les humains peuvent attraper l’anthrax et devenir malades s’ils sont en contact avec des animaux malades ou encore des produits animaux contaminés.  La maladie cause une infection sévère chez les animaux et les humains.  L’anthrax n’est habituellement pas contagieux d’une personne à l’autre, ce qui signifie que cette maladie ne s’attrape pas comme un rhume ou une grippe.

Comment les animaux attrapent-t-ils l’anthrax? 

Les animaux domestiques et sauvages comme les bovins, les moutons, les chèvres ou encore les antilopes et les cerfs, s’infectent lorsqu’ils inhalent ou mangent les spores d,anthrax présentent dans le sol, sur les plantes ou dans l’eau.

Comment les humains attrapent l’anthrax?

Les personnes deviennent malades lorsque les spores de l’anthrax pénètrent dans leur corps.  Dans le corps, les spores s’activent et se multiplient et produisent des toxines ce qui cause une maladie sévère. C’est ce qui se produit lorsque des personnes respirent des spores, mange de la nourriture ou boivent le l’eau contaminée par des spores d’anthrax. On peut aussi s’infecter lorsque des spores entrent en contact avec une coupure ou une égratignure.

Quelles sont les activités qui augmentent le risque d’attraper l’anthrax?

Certaines activités augmentent le risque d’être infecté par l’anthrax:

  • Travailler avec des animaux ou des produits animaux infectés (comme de la laine)
  • Consommer de la viande mal cuite en provenance d’un animal infecté par l’anthrax (ceci peut se produire dans les pays où les animaux ne sont pas inspectés à l’abattage et où ils ne sont pas vaccinés contre l’anthrax)
  • Les personnes qui s’injectent de l’héroïne ont aussi un risque supplémentaire de faire la maladie.

Anthrax: activités à risque de transmission.

Anthrax: activités à risque de transmission.

Quels sont les symptômes de l’anthrax?

Les symptômes de l’anthrax dépendent du type d’infection et peuvent de produire de 1 jour à 2 mois après l’exposition à la bactérie. Toutes les formes d’anthrax peuvent se propager à tout le corps et causer une infection sévère et même la mort.

Anthrax cutané

Les symptômes de l’anthrax cutané peuvent comprendre:

Petit ulcère de la peau causé par l'anthrax.

Petit ulcère de la peau causé par l’anthrax.

 

  • Une série de petites bulles ou papules (boutons) qui peuvent démanger
  • Un gonflement autour de la lésion
  • Un ulcère (cavité) non douleureux dans la peau avec un centre noir qui apparaît après les petites bulles ou boutons
  • Ces lésions sont le plus souvent à la face, au cou, sur les bras ou les mains

L’anthrax pulmonaire est acquis par inhalation et peut comprendre: 

  • De la fièvre et des frissons
  • Des douleurs thoraciques
  • De l’essoufflement
  • De la confusion ou des étourdissements
  • De la toux
  • Desnausées, vomissements et douleurs abdominales
  • Des maux de tête
  • Des sudations
  • De la fatigue extrême
  • Des douleurs corporelles

Anthrax gastro-intestinal

Les symptômes de l’anthrax gastro-intestinal sont:

  • Fièvre et frissons
  • Gonflement du cou ou des glandes du cou
  • Maux de gorge
  • Déglutition douloureuse
  • Enrouement
  • Nausée et vomissements, en particulier vomissements sanguinolents
  • Diarrhée ou diarrhée sanguinolente
  • Maux de tête
  • Rougissement (visage rouge) et yeux rouges
  • Maux d’estomac
  • Perte de conscience
  • Gonflement de l’abdomen (estomac)

Que faire si vous pensez que vous avez été exposé ou si vous avez les symptômes de l’anthrax?

Si vous pensez que vous avez été exposé à l’anthrax il faut consulter un médecin immédiatement et lui expliquer pourquoi vous pensez que vous avez été exposé à l’anthrax. Les médecins peuvent vous prescrire des antibiotiques en prévention et ainsi éviter que vous soyez malade.

Si vous avez déjà des symptômes de l’anthrax, il est important de consulter immédiatement pour avoir les meilleures chances de guérison.

NB: l’anthrax est aussi un agent qui peut être utilisé comme agent de bioterrorisme. Pour savoir comment l’anthrax peut être utilisé pour terroriser, tuer ou rendre malade des milliers de personnes: abonnez-vous.

Posted in anthrax, Zoonoses | Tagged , | Leave a comment

Anthrax en France: de nouveaux cas s’ajoutent

D'autres cas d'anthrax en France.

D’autres cas d’anthrax en France.

Anthrax en Moselle: deux nouveaux foyers de bovins contaminés dans le Pays de Sarrebourg

Depuis début août, 24 vaches sont mortes de l’anthrax dans le Pays de Sarrebourg. Dans un premier temps, trois élevages infectés avaient été identifiés. Deux nouveaux foyers d’animaux contaminés ont été détectés.

Ces deux nouveaux foyers d’animaux contaminés par l’anthrax ont été identifiés sur des parcelles des communes de Berthelming, Gosselming et Langatte dans le Pays de Sarrebourg. Au début du mois d’août, trois éleveurs de vaches à Saint-Jean-de-Bassel, Romelfing et Dolving avaient été inquiétés par une mortalité inhabituelle au sein de leurs troupeaux. Des prélèvements ont révélé qu’il s’agissait de l’anthrax.

A ce jour, 24 vaches sont mortes du fait de cette infection. Le rythme de la mortalité des bovins a ralenti mais les mesures de surveillance et de précaution restent de mise. Malgré la campagne de vaccination qui a commencé, les éleveurs sont sur le qui-vive.

Vaccination en cours

La préfecture a indiqué que la vaccination est mise en œuvre dans les foyers confirmés ainsi que sur les cheptels qui sont sur des parcelles adjacentes aux parcelles contaminées. Elle se poursuit jusqu’à la fin de la semaine prochaine. Les vaccins coûtent environ 1,80 € par bête. Leur achat et la vaccination par les vétérinaires seront pris en charge intégralement par l’Etat.

De nouveaux cas d’anthrax en France

Les conditions météorologiques douces de l’hiver passé, et l’absence de gelées, auraient favorisé le développement du champignon responsable de l’anthrax en Moselle selon Luc Barbier, président de la FDSEA de Meurthe-et-Moselle. Il est possible qu’une partie du fourrage soit contaminée parce que les terres agricoles du département ont été inondées. L’anthrax aime aime l’humidité et la chaleur .

Les éleveurs de Hoéville, dans le Lunévillois, sont inquiets car, même si les tests n’ont pas encore confirmé la présence de l’anthrax, les quatre vaches mortes le weekend dernier inquiètent. Cette région n’est d’ailleurs pas si éloignée de Sarrebourg, où plusieurs cas ont été confirmés.

Anthrax ans le Lunévillois en France: un autre élevage sous surveillance et mesures préventives en place

Les bêtes sont mortes durant le grand weekend du 15 août, la DDPP (direction départementale de la protection des populations) a aussitôt déclenché les procédures de prévention et contrôle des infections: la ferme a été mise sous surveillance, des mesures préventives ont été prises dans l’attente des résultats des prélèvements par le laboratoire de santé animale de Maisons-Alfort.

On se rappelle que cinq foyers d’animaux contaminés par l’anthrax ont été identifiés en Moselle. Une campagne de vaccination des animaux y a été engagée dans les foyers confirmés ainsi que sur les cheptels présents sur des parcelles voisines. Dans le Lunévillois, l’heure est à l’expectative en attendant les résultats des prélèvements.

L’anthrax chez les humains

En principe, le risque est faible pour l’homme. Néanmoins, les éleveurs ont reçu un traitement antibiotique par précaution. Il est recommandé aux équarrisseurs de prendre des mesures spécifiques pour l’évacuation des carcasses. Il est également conseillé aux promeneurs de respecter les enclos et de se tenir à l’écart de toute bête morte.

Pour en savoir plus concernant le risque que l’anthrax peut poser pour les humains: abonnez-vous.

Posted in anthrax | Tagged , | Leave a comment

Anthrax en France: 19 animaux morts en Moselle.

Anthrax en France: 19 animaux  morts en Moselle

Anthrax en France: 19 animaux morts en Moselle

Au moins 19 animaux de bétail sont morts d’une infection à l’anthrax en France dans plusieurs fermes de la région de Moselle. au nord-est de la France. Cette maladie est aussi appelée fièvre du charbon ou maladie charbonneuse. Les 4 fermes sont localisées dans le village de Saint-Jean-de-Bassel et Fénétrange, en Moselle.

Les résultats ont été confirmés par le laboratoire de référence de l’Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation (ANSES), basé à Maison-Alfort. Les animaux restants sont soignés avec des antibiotiques.

Le public ne serait pas en danger selon les officiels mais on recommande à la population de ne pas des animaux sauvages morts et des pâturages environnants.

L’anthrax est une bactérie qui affecte les animaux comme le bétail, les moutons, les chameaux, les chevaux, les chèvres et les cerfs. C’est une infection très sérieuse qui peut rapidement décimer un grand nombre d’animaux. Les animaux malades sont souvent retrouvés morts sans avoir été vus malades.

Les humains sont infectés en étant à proximité des animaux malades. Il n’y a pas de transmission de personne à personne. les humains s’infectent en manipulant des animaux malades, en consommant de la viande mal cuite ou lors d’exposition à des spores qui sont dispersées délibérément dans l’environnement. On se rappelle que le bacille de l’anthra avait été utilisé par des personnes mal intentionnées pour des actes de bioterrorisme après le 11 septembre aux États-unis. Chez l’humain l’anthrax se présente sous 3 formes: cutané, gastro-intestinal et pulmonaire.

 

Les microbes de l’anthrax (Bacillus anthracis) peuvent survivre des années à des conditions extrêmes sous forme de spores. Lorsqu’elles sont ingérées par exemple par une vache les spores se multiplient dans l’estomac et tuent rapidement l’animal. Lorsque l’animal infecté meurt, la bactérie retourne au sol sous forme de spores.

 

Posted in anthrax, Zoonoses | Tagged | Leave a comment

Zika à Porto Rico: état d’urgence car épidémie de bébés malformés à prévoir.

Zika à Porto Rico: état d'urgence déclaré car épidémie de bébés malformés à prévoir.

Zika à Porto Rico: épidémie de bébés malformés à prévoir.

Zika à Porto Rico: l’état d’urgence est déclaré.

L’administration Obama a déclaré l’état d’urgence vendredi le 12 août pour Porto Rico, à cause de la progression rapide du virus Zika qui menace la santé des femmes enceintes et surtout de leurs bébés.

L’île des Caraïbes, qui compte 3.5 millions d’habitants a enregistré  10,690 cas de Zika confirmés en laboratoire dont 1035 femmes enceintes. Le nombre réel est probablement beaucoup plus élevé selon les officiels.

À cause de son climat tropical et de son manques d’infrastructures pour contrôler les moustiques, Porto Rico devrait être la parties de États-unis la plus touchée par le virus Zika. On sait que le virus cause des malformations au fœtus dont une cerveau mal développé ou microcéphalie. Autre problèmes, la maladie peut aussi se transmettre lors des relations sexuelles plusieurs mois après l’infection.

La déclaration de l’état d’urgence va permettre de débloquer de nouveaux fonds qui servir à la lutte au Zika.

D’autres cas de Zika détectés en Floride

D’autres cas d’infection par le virus Zika ont été déclarés en Floride pour un total de 28 cas.

L’administration Obama a demandé 1.9 milliards de dollars en février pour combattre le virus Zika mais le Congrès américain, dominé par des républicains, n’a  approuvé aucun financement. Une partie des foins ont été bloqués parce les républicains ne voulaient pas que l’argent soit utilisé pour  rendre l’avortement accessible aux mères qui avaient des fœtus avec des malformations.

 

Posted in Zika, Zoonoses | Tagged | Leave a comment