La résistance aux antibiotiques menace de tuer plus de personnes que le cancer en 2050.

La résistance aux antibiotiques menace de tuer plus de personnes que le cancer en 2050.

La résistance aux antibiotiques menace de tuer plus de personnes que le cancer en 2050.

Une américaine rapporte une bactérie mortelle de son voyage en Inde.

En août 2016, le compté de Washoe à Reno, Nevada, a été informé qu’une patiente d’un hôpital de soins aigus était infectée par par une bactérie qui était résistante à tous les antibiotiques connus. La bactérie appelée Kliebsiella pneumoniae, a été isolée d’une plaie le 9 août 2016. La patiente a été placée en isolement avec des précautions contact. en chambre seule.  La patiente avait une histoire de voyage récent à l’extérieur des États-Unis.

La patiente âgée de 70 ans  est revenue au début d’août d’un voyage prolongé en Inde. Elle fût admise avec un diagnostic d’une infection à la hanche.  La patiente a développé un choc septique et est décédée au début de septembre 2016. Pendant les 2 années qui ont précédé la patiente a eu de multiples hospitalisations en Inde suite à une fracture du fémur et une infection du fémur et de la hanche (ostéomyélite) hospitalisation étant en juin 2016.

Les tests de résistance aux antibiotiques effectués aux États-Unis ont montré que la bactérie résistait à 26 antibiotiques différents incluant tous les aminosides, polymyxines, tigecycline, et la colistine (un vieil antibiotique des années 50 très peu utilisé qui est réservé pour les bactéries qui ont des résistances extrêmes). La bactérie avait une résistance moindre à la fosfomycine. Cependant la fosfomycine n’est approuvée que pour usage oral aux États-Unis alors que des formulations intraveineuses sont disponibles dans d’autres pays.

La résistance aux antibiotiques menace croissante.

Si l’on en croit les experts, la résistance aux antibiotiques tuera plus de personnes que le cancer en 2050. Ce sont 10 millions de personnes par année qui seront alors victimes de la résistance aux antibiotiques pour un coût total estimé à environ 3 trillions de dollars par année.  Actuellement on estime à environ 700 000 le nombre de personnes qui décèdent à chaque année parce leur infection est résistante. De moins en moins d’antibiotiques sont mis sur le marché à chaque année. Les compagnies pharmaceutiques sont peu intéressées à investir dans des études qui pourraient mener à la découverte de nouveaux antibiotiques pour plusieurs raison:

  • ces études sont très dispendieuses et prennent du temps. Il est beaucoup plus rentable de commercialiser du Viagra ou une médicament contre le cholestérol.
  • les antibiotiques sont utilisés pendant de courtes périodes donc peu profitables  pour une compagnie. Un médicament contre une maladie chronique comme l’hypertension , le diabète ou le cholestérol est beaucoup plus payant.
  • si jamais un nouvel antibiotique voyait le jour, les médecins auraient le réflexe de ne pas le prescrire afin de le garder en réserve pour les cas ou les bactéries seraient résistantes aux autres antibiotiques.

Référence: MMWR

Posted in entérobactéries résistantes aux carbapénémases, ERC, infections nosocomiales, Prévention, superbugs, Travailleurs de la santé | Tagged , , , | Comments Off on La résistance aux antibiotiques menace de tuer plus de personnes que le cancer en 2050.

La grippe tue 13 personnes dans une maison de retraite en France: questions à poser.

Treize personnes sont mortes suite à avoir attrapé la grippe dans une maison de retraite en France.

Treize personnes sont mortes suite à avoir attrapé la grippe dans une maison de retraite en France.

Treize morts et 72 personnes malades  en l’espace de 15 jours, tel est le bilan des ravages du virus de la grippe dans une seule maison de retraite de Lyon.

C’est l’hécatombe dans une maison de retraite à Lyon. Treize résidents d’une maison de retraite à Lyon sont morts de la grippe depuis le 23 décembre, et six autres sont encore hospitalisés. Si l’on tient compte que la résidence ne loge que 110 personnes, et que 72 d’entre elles ont contracté le virus, il s’agit d’une éclosion de grippe majeure.

Les maisons de retraite et le ministère de la santé font-ils tout ce qui est possible pour protéger nos ainés?

On peut se poser la question. On sait que le virus de la grippe est très contagieux et que les personnes âgées sont plus vulnérables aux complications mais au lieu d’utiliser ces constatations comme des excuses, on devrait plutôt s’en servir pour être mieux préparés.

En effet, on sait qu’à chaque année le virus de la grippe reviendra. Le meilleur moyen disponible pour se protéger de la grippe et des ses complications est actuellement le vaccin contre la grippe. Or le Directeur général de la santé, qui s’était rendu sur place, a néanmoins précisé samedi que “38% des résidents étaient vaccinés” contre la grippe, contre 80% dans les autres maisons de retraite du groupe. Est-ce que tous les efforts ont été faits pour offrir le vaccin contre la grippe à ces personnes? A-t-on pris le temps de leur expliquer les conséquences d’un refus? En cas d’inaptitude à consentir aux soins, est-ce que l’on a pris le temps de contacter leurs familles pour obtenir leur autorisation?

En plus de prévenir des complications, le vaccin contre la grippe aurait probablement pu aussi ralentir la transmission du virus en diminuant le nombre de cas malades et par conséquent contagieux.

Autres questions à poser aux responsables du ministère et de la maison de retraite…

Combien de travailleurs ont été vaccinés contre la grippe?

Est-ce que l’on surveille les symptômes grippaux chez les bénéficiaires et les travailleurs?

On devrait surveiller l’apparition de maladies contagieuses avec le plus de vigilance possible afin d’isoler rapidement les personnes contagieuses et d’applique des mesures de prévention des infections en cas de transmission d’un résident à l’autre. Par exemple, le résident malade devrait rester dans sa chambre jusqu’à la fin de la contagiosité. Le personnel devrait porter un masque et des gants pour lui donner des soins. S’il y a transmission dans l’établissement, les activités sociales devraient être suspendues et si possible les repas devraient être apportés aux chambres. Il est aussi important de s’assurer que les travailleurs qui ont des symptômes soient retirés du travail etc

Est-ce que les travailleurs ont la formation nécessaire pour reconnaître les symptômes de la grippe et savoir quoi faire?

Existe-il une politique, un protocole ou un guide connu de tous, et disponible dans l’établissement pouvant servir de référence en cas ‘éclosion de grippe ou de gastro-entérite?

À titre d’exemple, le Québec s’est doté d’un guide de prévention des infections dans les résidences pour personnes âgées et les résidences pour personnes âgées sont tenues de la connaître pour avoir leur permis.

Est-ce que les travailleurs de la résidence sont tenus de connaître ce guide?

Mauvaise saison pour la grippe et la gastro-entérite

La grippe est mauvaise cette année et les français ont bien hâte que la saison achève. Le réseau sentinelle estime qu’environ 578 000 personnes ont déjà consulté un médecin pour des symptômes d’allure grippale au cours des 3 dernières semaines. Avec 398 cas de consultations par 100 000 habitants, le nombre de malades est très largement au-dessus du seuil épidémique de 178 cas par 100 000 habitants. Les données de surveillance confirment que le virus de la grippe  le plus souvent en cause en France est celui de la grippe A H3N2,  ceci pourrait expliquer pourquoi la saison est si mauvaise. Les personnes qui ne se sont pas vaccinées pourraient le regretter car les données préliminaires semblent suggérer que le vaccin contre  grippe pourrait être efficace cette année. Mentionnons que les retardataires qui se font vacciner maintenant doivent attendre une moyenne de 2 semaines avant d’être protégés et que même dans les meilleures années, le vaccin contre la grippe ne protège pas à 100%. On prévoit que le nombre de cas de grippe en France va se maintenir élevé encore pour quelques semaines.

La diarrhée cause presqu’autant de consultations médicales.

Comme si la grippe n’était pas suffisante, le virus de la gastro-entérite cause lui aussi des ravages. Presqu’un million (952 000) personnes ont consulté un médecin pour diarrhée au cours des 7 dernières semaines. Ici encore le taux est largement au-dessus du seuil pour considérer qu’il y a épidémie.

 

 

Posted in Grippe, grippe intestinale, Vaccin | Tagged , | Comments Off on La grippe tue 13 personnes dans une maison de retraite en France: questions à poser.

Quand les virus de la grippe et de la gastro-entérite s’invitent à vos party: sachez quoi faire.

Les virus de la grippe et de la gastro-entérite risquent fortement d’être à votre party de Noël ou de la Saint-Sylvestre:

Un peu partout dans l’hémisphère Nord les virus de la grippe et de la gastro-entérite sont en nette progression. En France , par exemple les cas de gastro-entérite ont dépassé le seuil épidémique depuis quelques semaines et la grippe devrait entrer en phase épidémique cette semaine. On sait qu’ à  chaque année ces deux virus dépassent le seuil épidémique pendant la saison hivernale. Parmi les hypothèses envisagées pour expliquer ce fait,  la sécheresse de l’air dans les habitations durant l’hiver qui augmenterait la survie du virus de la grippe et qui fragiliserait les muqueuses.

Comment minimiser l’impact de ces invités indésirables ?

Quelques conseils pourraient vous épargner  une infection respiratoire ou une dépense imprévue en papier hygiénique. Il ne faut pas minimiser les dangers de la grippe, elle tue ou envoie à l’hôpital  des milliers de personnes à chaque année. Comme j’ai l’habitude de dire pour expliquer à mes patients la différence entre le rhume et la grippe. ..”si vous avez mal à la gorge,  le nez congestionné, que vous commencez à tousser et que vous vous sentez fiévreux tout en vous demandant si vous devriez aller travailler aujourd’hui : vous avez un rhume. Si soudainement vous sentez que vous avez été  heurté par un train, que vous vous demandez comment vous allez pouvoir quitter votre lit et que vous vous foutez de votre travail: vous avez une grippe. “.

Voici comment augmenter vos chances d’éviter la catastrophe.

  1. Partagez cet article. C’est ce qu’on appelle de la prévention virtuelle. Il est prouvé scientifiquement que nous sommes à moins de 5 personnes de n’importe quel membre de Facebook. Il y a de fortes chances que vos invités sont des amis Facebook ou des amis de vos amis Facebook. Alors s’ils lisent cet article et qu’ils sont malades, ils vont peut-être avoir la gentillesse de ne pas vous rendre malade ou encore de ne pas contaminer un de vos invités lequel qui fait peut-être parti des personnes à risque de complications… En revanche, si quelqu’un se désiste à la dernière minute parce qu’il se dit malade, il vous faudra lui donner minimalement le bénéfice du doute et l’excuser et même le remercier.
  2. Si malgré tout,  un indésirable se glisse dans votre party, tout n’est pas désespéré. Peut-être qu’il aura la maladresse de dire à tout le monde comment il est brave et que rien ne l’arrête car il est venu même avec la grippe ou la gastro-entérite. Si c’est le cas, essayez subtilement d’en savoir plus, Une information utile est de savoir s’il est encore malade ( les maladies comme la grippe et la gastro-entérite sont moins contagieuses lorsque les personnes n’ont plus de symptômes.) Par exemple on dit qu’une personnes n’est plus contagieuse 48 heures après la fin de la diarrhée. Pour la grippe la contagiosité demeure au moins 5 à 7 jours après le début es symptômes.
  3. Si vous jugez que la personne est toujours contagieuse ( ce qui risque malheureusement d’être le cas), il ne vous reste que 2 choix pour contrôler cet acte de bioterrorisme à petite échelle. Première option, lui dire carrément de retourner chez elle car vous ne voulez pas rendre un de vos invités malade ( je sais que personne n’optera pour cette première option ce qui est bien dommage quand on pense qu’un de vos invité peut se retrouver à l’hôpital quelques jours plus tard à cause de votre manque de leadership (c’était la partie culpabilité). L’option 2, est celle de limiter les dégâts. Voici quelques suggestions applicables selon la situation…
  • Annoncer à tous vos invités comment ils sont chanceux d’avoir la présence de M. grippe malgré le fait qu’il soit si malade…. en espérant qu’ils vont comprendre le message… et garder leurs distances (on parle de 2 mètres)
  • Demander à votre invité indésirable de se laver les mains et lui fournir une quantité suffisante (genre une boîte) de papiers-mouchoirs.
  • Dans le même ordre d’idée, l’asseoir à l’écart et le tenir loin des personnes âgées et des jeunes enfants.
  • Si jamais c’était possible et que votre malotru souffre de diarrhée, lui offrir une toilette dédiée le plus loin possible en espérant que vous avez toujours une latrine extérieure communément appelée bécosse dans le fin fond de votre cour arrière. Si c’est le cas, et que la température extérieure est à -40 C: c’est parfait.
Une bécosse en hiver, l'endroit idéal à offrir à vos invités souffrant de gastro-entérite et qui ont eu la maladresse de venir quand même...

Une bécosse en hiver, l’endroit idéal à offrir à vos invités souffrant de gastro-entérite et qui ont eu la maladresse de venir quand même…

  • Dernière recommandation,  essayez de monitorer la santé de vos invités dans les jours qui suivent par exemple en vous informant sur votre page Facebook. Si quelqu’un tombe malade, ne vous gênez pas pour l’informer… ( je suggère je republier cet article 😉 )

Bref, on est fait fort, J’en profite pour souhaiter à tous  les lecteurs et lectrices de ce blog une joyeuse période des Fêtes et que la santé soit au rendez-vous.

Posted in Grippe, grippe intestinale, Prévention, Uncategorized | Tagged , , , | Comments Off on Quand les virus de la grippe et de la gastro-entérite s’invitent à vos party: sachez quoi faire.

Infections transmises sexuellement en France: presque tout est en hausse!

Selon le Bulletin épidémiologique hebdomadaire les infections transmises sexuellement comme la syphilis, le chlamydia, le LGV et la gonorrhée sont en hausse en France.

Gonorrhée  ou chaude pisse presque le double

Le nombre de gonococcies (dites communément « chaude pisse »), il a quasiment doublé chez les hommes homosexuels et il s’est élevé de 32 % chez les femmes hétérosexuelles et de 8 % chez les hommes hétérosexuels, toujours entre 2013 et 2015.

L’incidence des infections à gonocoques diagnostiquées en 2015 a été estimée à plus de 19 000 cas. 68% des cas en 2015 chez les HSH (hommes ayant des rapports sexuels avec les hommes) . Les femmes et les hommes hétérosexuels représentant respectivement 16% et 15%, et les femmes homo-bisexuelles 1%.

Chlamydia et LGV

Concernant l’infection à chlamydia, qui est l’IST bactérienne la plus fréquente, le nombre de cas diagnostiqués en 2015 a été estimé à environ 81 000. « On observe une augmentation de 10% du nombre de cas notifiés en 2015 par rapport à 2013 », indique Santé publique France. Les deux tiers (64%) des cas rapportés en 2015 sont des femmes, en majorité âgées de 15 à 24 ans.

Entre 2013 et 2015, le nombre d’infections à chlamydia déclarées a augmenté de 19 % chez les hommes (8 % chez les femmes) en métropole, mais pas en Île-de-France où il a même un peu reculé. Ces bactéries peuvent provoquer des LGV ( « lymphogranulomatoses vénériennes ») rectales, dont la fréquence a augmenté respectivement de 47 % et de 92 % au cours de deux dernières années chez les HSH.

Syphilis

Le nombre total de syphilis précoces diagnostiquées en France en 2015 est en cours d’estimation. Mais les cas notifiés montrent une augmentation de 59% par rapport à 2013. Encore une fois, les hommes ayant des rapports sexuels avec des hommes (HSH) représentent la population la plus concernée, soit 84% des cas rapportés en 2015.

Posted in Maladies transmises sexuellement | Tagged , | Comments Off on Infections transmises sexuellement en France: presque tout est en hausse!

Les guichets automatiques bancaires GAB sont recouverts de microbes.

Les claviers des guichets automatiques bancaires sont couverts de microbes

Les claviers des guichets automatiques bancaires sont couverts de microbes

Vous voudrez peut-être vous laver les mains après avoir été retirer de l’argent comptant dans un guichet automatique bancaire (GAB). Une récente étude a montré que les  GAB ne délivrent pas seulement de l’argent comptant mais aussi des microbes.

Cette étude, publiée dans la revue American Society for Microbiology’s mSphere, a mis en évidence que les claviers des guichets automatiques un peu partout à New York sont couverts de bactéries. Pas très surprenant si l’on considère que les GAB sont utilisés par des centaines de personnes à chaque jour. À la recherche de microbes, les chercheurs ont prélevé 66 guichets automatiques dans la ville de New York entre autre dans les quartiers de Brooklyn, Queens and Manhattan, incluant le Chinatown.

La plupart des microbes retrouvés proviennent de la peau humaine, de nourriture, et de surfaces habituelles de la maison comme les toilettes, la cuisine et même les oreillers.  Dans Manhattan les claviers étaient littéralement recouverts de moisissures associées à la nourriture ( patisseries et de friandises sucrées). Les chercheurs ont aussi retrouvé des bactéries de poisson, de mollusques, et de poulet suggérant que les bactéries associées à ces aliments demeurent sur les mains de la personnes pour ensuite être déposées sur le clavier des GAB.

Les laveries ou laundromats et les dépanneurs du coin étaient les endroits les plus infectés. La bactérie la plus commune était le lactobacille qui est retrouvé normalement dans les plantes en décomposition et les produits laitiers.

Point positif, la plupart des bactéries retrouvées étaient inoffensives.

Abonnez-vous pour la suite concernant les bactéries retrouvées dans les métros.

 

Posted in Prévention, Uncategorized | Tagged | Comments Off on Les guichets automatiques bancaires GAB sont recouverts de microbes.

5 raisons pour ne pas utiliser les savons antibactériens.

Savons-antibacteriens: pourquoi faire un meilleur choix

Savons-antibacteriens: pourquoi faire un meilleur choix

5 raisons pour ne pas utiliser les savons antibactériens.

La FDA ( Food and Drug Administration) américaine vient de bannir des ingrédients antibactériens qui entrent dans la composition de milliers de produits d’hygiène dont les savons antibactériens. Ailleurs dans le monde, comme en France, les questions se posent car les même produits sont utilisés. À titre d’exemple, plus de 50 produits contenant du triclosan sont vendus en France. Nul besoin d’attendre les autorités pour se faire une idée personnelle et choisir ce qui est le plus sécuritaire pour sa santé.

Les compagnies américaines ne pourront plus commercialiser ces produits car rien n’a montré qu’ils étaient plus efficaces que l’eau et le savon régulier pour prévenir la transmission des infections. Pire encore, aucune étude n’a démontré qu’ils étaient sécuritaires lors d’un usage répété long terme. Les manufacturiers ont jusqu’à 1 an pour retirer les produits du marché mais pourquoi le consommateur devrait attendre pour faire un choix? Les réponses aux questions suivantes pourraient aider à faire un choix éclairé.

Voici 5 raisons qui pourraient vous convaincre de ne pas utiliser les savons antibactériens.

1. Les savons antibactériens ne sont pas plus efficaces que les savons conventionnels et l’eau.

Comme annoncé officiellement par la FDA après 42 ans de recherche, et selon un nombre incalculable d’études, aucune évidence n’a été démontrée que le triclosan était bénéfique pour la santé comparé à l’eau et au savon traditionnel.

Des milliers de personnes pensent probablement qu’elles sont mieux protégées et qu’elles protègent leur famille en utilisant des savons antibactériens, rien ne le prouve.

La controverse est en partie causée par l’utilisation de tests différents par les manufacturiers. Les manufacturiers ont bel et bien des tests qui démontrent moins de bactéries sur les mains après usage d’un savon antibactérien mais rien ne prouve que cela se traduit en moins d’infection.

Une des raisons pourrait être que les savons antibactériens ciblent les bactéries et que les infections les plus fréquentes comme les grippes et les gastro-entérites sont causées par des virus.

2. Les savons antibactériens peuvent engendrer des bactéries résistantes aux antibiotiques.

Une des raisons les plus importantes pour lesquelles la FDA a banni le triclosan est le risque associé à la santé et en tête de liste de ces risque on retrouve  la résistance bactérienne.

On sait que l’usage des antibiotiques peut causer de la résistance bactérienne. Cela se produit lorsque que quelques bactéries subissent une mutation qui les rend résistantes aux antibiotiques. cette sous-population résiste aux antibiotiques tandis que les autres bactéries sont tuées. Elles se multiplient en engendrent une population de bactéries qui est entièrement résistante ce qui rend l’antibiotique inefficace.

L’Organisation mondiale de la santé a statué que la résistance des bactéries constituent une menace à la santé. Des études additionnelles sont nécessaires pour prouver que le triclosan entraîne de la résistance mais plusieurs études ont mentionné cette possibilité

3. Les savons antibactériens pourraient agir comme perturbateurs hormonaux.

Un certain nombre d’études  ont montré que chez le rat, la grenouille, et d’autres animaux le triclosan interfère avec le contrôle de l’hormone thyroïdienne. Une des hypothèse est que la molécule de triclosan ressemble assez au au site récepteur de l’hormone thyroïdienne pour se combiner à ce site et ainsi modifier les mécanisme de contrôle de l’hormone thyroïdienne. Si c’est le cas chez les humains, cela pourrait conduire à des problèmes comme l’infertilité, des pubertés précoces, de l’obésité et des cancers.

Même si ces hypothèses n’ont pas été prouvées chez l’humain, la FDA a jugé que les bienfaits potentiels du triclosan ne justifiaient de prendre pas les risque.

4. Les savons antibactériens pourraient aussi causer d’autres problèmes de santé comme favoriser les allergies.

Il y a des évidences que l’exposition prolongée au triclosan pourrait augmenter le risque de développer des allergies incluant des allergies aux arachides et le rhume des foins. Selon certains scientifiques ceci pourrait être causé par une exposition moindre aux bactéries chez es personnes qui utilisent des savons antibactériens. Cette exposition aux bactéries, selon certains, serait nécessaire au développement normal du système immunitaire.  Un autre étude a montré que le triclosan interfère avec les contractions musculaires chez l’humain. Une autre étude suggère que le triclosan pénètre la peu et entre dans la circulation sanguine beaucoup plus que ce que l’on croyait. Selon le CDC, on a retrouvé du triclosan chez 75% des personnes testées.

5. Les savons antibactériens sont mauvais pour l’environnement.

Le triclosan se retrouve dans les eaux usées.  On a montré que le triclosan persistait dans l’eau après que les eaux usées aient été traitées Le triclosan est fréquemment détecté dans l’environnement. Une fois dans l’environnement, le triclosan pertuberait la capacité des algues de faire la photosynthèse.

Alors quelle est la solution?

Utiliser dès maintenant l’eau et le savons et se laver les mains autant que nécessaire. NB: ces recommandations ne visent pas les gel antiseptiques utilisés dans les milieux de soins. Les solutions hydroalcooliques avec une concentration d’alcool d’au moins 60%, peuvent être une option lorsque l’eau n’est pas disponible.

Pour rester informé: abonnez-vous

Référence:  http://www.smithsonianmag.com/science-nature/five-reasons-why-you-should-probably-stop-using-antibacterial-soap-180948078/#QmKgQQQF0TBoDYqC.99

Posted in Prévention, Uncategorized | Tagged , | Comments Off on 5 raisons pour ne pas utiliser les savons antibactériens.

Vaccin en patch contre la coqueluche: progrès?

Nouveau vaccin en patch contre la coqueluche

Nouveau vaccin en patch contre la coqueluche

Un nouveau vaccin en patch contre la coqueluche contre un vieux problème

La peur des aiguilles et la non compliance sont des problèmes qui existent depuis bien longtemps. Une autre tentative technologique pense pouvoir résoudre ce problème.Un simple vaccin en patch contre la coqueluche collé sur la peau pourrait servir de dose de rappel contre la coqueluche chez les patients à l’âge de 25 ans selon la société française DBV Technologies, qui a annoncé le lancement d’une étude clinique de phase 1.

Ce nouveau vaccin qui fonctionnerait via l’application d’un patch “Viaskin”. Menée avec la collaboration de les Hôpitaux Universitaires de Genève (HUG) et l’entreprise de biotechnologie BioNet-Asia Co, l’étude donnera des résultats au premier trimestre 2017 selon le quotidien. La phase 1 de l’étude consiste plus précisément à évaluer l’innocuité et l’immunogénicité de deux doses progressives d’une toxine génétiquement détoxifiée de la coqueluche (rPT) développée par BioNet-Asia Co.

La première cohorte recevra deux applications du vaccin en patch contre la coqueluche à une dose de 25 μg ou un placebo. Le vaccin en patch contre la coqueluche sera appliqué pendant 48 heures, avec un intervalle de deux semaines entre les applications. Si l’innocuité et la tolérance du vaccin sont confirmées, la seconde cohorte de participants recevra deux applications de Viaskin rPT à une dose de 50 μg ou un placebo.

Ce nouveau mode d’administration d’un vaccin contre la coqueluche en patch présente l’avantage d’être non invasif car sans aiguille et donc auto-administrable et, selon DBV Technologies, de ne pas nécessiter d’adjuvant, c’est-à-dire une substance qui stimule la réponse immunitaire du vaccin pour le rendre plus efficace. Un produit plus facile d’utilisation, qui permettrait peut-être ainsi d’augmenter le taux d’observance du rappel de vaccin contre la coqueluche.

La coqueluche une maladie encore menaçante.

La coqueluche est une malade qui donne des complications chez les très jeunes enfants qui doivent souvent être hospitalisés à cause de complications respiratoires. On pense pouvoir diminuer le risque de la coqueluche en vaccinant leur entourage.

Posted in Vaccin | Tagged | Comments Off on Vaccin en patch contre la coqueluche: progrès?

Suspicion de lait maternel contaminé à Paris.

Lait maternel contaminė : enquête en cours à Paris.

Lait maternel contaminė : enquête en cours à Paris.

Lait maternel contaminé: enquête en cours à Paris.

Est-t-il possible que le lactarium de l’hôpital Necker à Paris, ait fourni du lait maternel contaminé à trois prématurés? Il a été décidé de suspendre la distribution de lait maternel à la suite du diagnostic d’une infection chez trois grands prématurés dont deux sont morts, Bien que l’on a actuellement aucune preuve, on craint que le lait maternel contaminé soit en cause selon  l’AP-HP dans un communiqué.

Depuis le 6 août, trois nouveau-nés ont été contaminés par une bactérie appelée «Bacillus Cereus». Celle-ci peut contaminer les aliments et être responsable d’intoxications alimentaires (vomissements, diarrhées) souvent bénignes chez l’homme mais qui peut avoir «des conséquences graves chez certains grands prématurés ou personnes fortement fragilisées», explique l’AP-HP. Deux des nourrissons sont décédés «sans qu’il soit possible à ce stade de dire si c’est l’infection  qui est à l’origine de l’aggravation de leur état», poursuit l’AP-HP, précisant que le troisième grand prématuré se porte bien. On ignore si le lait est en cause.

Des analyses des souches ayant contaminé les prématurés sont en cours, pour déterminer s’il s’agit de la même bactérie. Si ces souches sont identiques cela pourrait indiquer une origine commune à ces trois infections. Le typage des souches nécessitera plusieurs jours, le résultat sera disponible au plus tard en fin de semaine prochaine.

Il faut dire qu’à ce jour, les contrôles microbiologiques effectués sur les laits délivrés par le lactarium de Necker (y compris ceux administrés aux trois nouveaux nés concernés) ont tous été négatifs. Il n’est pas possible d’affirmer que ce lait soit à l’origine des contaminations, mais il n’est pas non plus possible de l’exclure à ce stade.

Qu’est-ce que le Bacillus cereus ?

Le bacillus cereus est un bacille ubiquitaire que l’on peut retrouver dans le sol, l’eau, les végétaux. Il peut survivre sous forme de spores résistantes à la chaleur. Il peut contaminer les aliments et être responsable d’intoxications alimentaires (vomissements, diarrhées) chez l’homme, habituellement bénignes et rapidement résolutives. Chez les personnes immunodéprimées ou particulièrement fragiles comme les nouveaux nés, il peut être responsable d’infections graves généralisées (septicémies, méningites). Le traitement des infections graves repose sur des antibiotiques.

Posted in grippe intestinale, infections nosocomiales, Prévention, Uncategorized | Tagged , , | Comments Off on Suspicion de lait maternel contaminé à Paris.

Savons antibactériens: bannis aux États-Unis.

Les savons antibactériens: pas plus efficaces que l'eau et le savon.

Les savons antibactériens: pas plus efficaces que l’eau et le savon.

Les savons antibactériens ne seraient pas plus efficaces que l’eau et le savon ordinaire.

La fameuse FDA ( Food and Drug Administration) américaine qui contrôle ce qui est bon ou dangereux pour les américains vient de bannir des ingrédients antibactériens qui entrent dans la composition de milliers de produits d’hygiène antiseptiques. Les compagnies ne pourront plus commercialiser ces produits car rien n’a montré qu’ils étaient plus efficaces que l’eau et le savon régulier pour prévenir la transmission des infections. Pire encore, aucune étude n’a démontré qu’ils étaient sécuritaires lors d’un usage répété long terme. les fabricants ont déjà commencé à retirer ces produits du commerce.

19 produits sur le banc des suspects

Au total ce sont 19 produits qui seront retirés. Les plus connus sont le triclosan et le triclocarban. Ces produits sont des produits que l’on doit rincer. Cet avertissement ne touche pas les désinfectants our les mains et les lingettes utilisés dans les hôpitaux.

Même si les gens croient souvent que les savons antibactériens sont plus efficaces pour prévenir la transmission des infections que le savon régulier et l’eau, mais il n’y a aucune évidence scientifique que ce soit vrai. En réalité, les données suggèrent que les ingrédients peuvent causer plus de tords que de bien à long terme.

En 2013 la FDA avait proposé des règles après que certaines données que certins savons antibactériens comme par exemple le triclosan (dans les savons liquides) ou encore le triclocarban (barres de savon) pouvaient poser des risques comme la résistance bactérienne ou des effets hormonaux. Par exemple, dans une expérience chez les rats, le triclosan a diminué les hormones thyroïdiennes chez le rat. Cette règle spécifiait que les manufacturiers de savons antibactériens devaient fournir des données  additionnelles sur l’efficacité et la sécurité de certains ingrédients continuer à promouvoir des produits antibactériens contenants ces ingrédients. Ils devaient prouver entre autre que les savons antibactériens étaient plus efficaces que les savons réguliers et l’eau pour prévenir les infections.

Un an de plus pour les rince-bouches

Les manufacturiers de savons antibactériens et des savons corporels n’ont pas réussi à fournir les données nécessaires pour prouver l’efficacité et l’innocuité de 19 produits actifs mentionnés dans la demande de la FDA. Pour ces composants des savons antibactériens, soit qu’aucune donnée n’a été fournie ou que les données fournies n’étaient pas suffisantes pour que l’agence américaine reconnaisse  que ces produits étaient généralement sécuritaires et efficaces. En réponse à l’industrie, la FDA a donné un an de plus pour trois ingrédients utilisés dans les rince-bouches: le chlorure de benzalkonium, le chlorure de benzéthonium et le chloroxylenol afin de leur permettre de fournier des données de sécurité et d’efficacité. Ces rince-bouches antibactériens pourront être vendus pendant que les données seront collectées.

Les savons qui sont recommandés actuellement

L’hygiène des mains à l’eau courante et au savon est une des façons les plus efficaces de d’éviter d’être malades et de contaminer les autres.  EN cas d’absence d’eau et de savon, les experts recommandent les solutions hydro-alcooliques pour les mains qui contiennent au moins 60% d’alcool. ;Il faut dire

Un an pour retirer les savons antibactériens en cause

Il faut dire que les fabricants de savons antibactériens avaient commencé à réduire la production de certains ingrédients actifs comme le triclosan et le triclocarban. les fabricants auront un an pour retirer leurs savons antibactériens ou pour en modifier la composition.

Restez informé: abonnez-vous.

Posted in Uncategorized | Tagged | Comments Off on Savons antibactériens: bannis aux États-Unis.

Anthrax en France: quels sont les risques pour les humains.

animated gif showing anthrax spores entering lungs and infecting an illustrated person

Qu’est-ce que l’anthrax?

L’anthrax est une infection sérieuse causée par une bactérie en forme de bâtonnet appelée Bacillus anthracis. L’anthrax se retrouve naturellement dans le sol et infecte fréquemment les animaux domestiques et sauvages partout dans le monde. Le bacille de l’anthrax peut se présenter sous une forme dormante appelée spore, qui peut survivre dans l’environnement. Lorsque les spores rencontrent un milieu propice elles se multiplient et cause la maladie.  Bien que ce soit peu fréquent, les humains peuvent attraper l’anthrax et devenir malades s’ils sont en contact avec des animaux malades ou encore des produits animaux contaminés.  La maladie cause une infection sévère chez les animaux et les humains.  L’anthrax n’est habituellement pas contagieux d’une personne à l’autre, ce qui signifie que cette maladie ne s’attrape pas comme un rhume ou une grippe.

Comment les animaux attrapent-t-ils l’anthrax? 

Les animaux domestiques et sauvages comme les bovins, les moutons, les chèvres ou encore les antilopes et les cerfs, s’infectent lorsqu’ils inhalent ou mangent les spores d,anthrax présentent dans le sol, sur les plantes ou dans l’eau.

Comment les humains attrapent l’anthrax?

Les personnes deviennent malades lorsque les spores de l’anthrax pénètrent dans leur corps.  Dans le corps, les spores s’activent et se multiplient et produisent des toxines ce qui cause une maladie sévère. C’est ce qui se produit lorsque des personnes respirent des spores, mange de la nourriture ou boivent le l’eau contaminée par des spores d’anthrax. On peut aussi s’infecter lorsque des spores entrent en contact avec une coupure ou une égratignure.

Quelles sont les activités qui augmentent le risque d’attraper l’anthrax?

Certaines activités augmentent le risque d’être infecté par l’anthrax:

  • Travailler avec des animaux ou des produits animaux infectés (comme de la laine)
  • Consommer de la viande mal cuite en provenance d’un animal infecté par l’anthrax (ceci peut se produire dans les pays où les animaux ne sont pas inspectés à l’abattage et où ils ne sont pas vaccinés contre l’anthrax)
  • Les personnes qui s’injectent de l’héroïne ont aussi un risque supplémentaire de faire la maladie.

Anthrax: activités à risque de transmission.

Anthrax: activités à risque de transmission.

Quels sont les symptômes de l’anthrax?

Les symptômes de l’anthrax dépendent du type d’infection et peuvent de produire de 1 jour à 2 mois après l’exposition à la bactérie. Toutes les formes d’anthrax peuvent se propager à tout le corps et causer une infection sévère et même la mort.

Anthrax cutané

Les symptômes de l’anthrax cutané peuvent comprendre:

Petit ulcère de la peau causé par l'anthrax.

Petit ulcère de la peau causé par l’anthrax.

 

  • Une série de petites bulles ou papules (boutons) qui peuvent démanger
  • Un gonflement autour de la lésion
  • Un ulcère (cavité) non douleureux dans la peau avec un centre noir qui apparaît après les petites bulles ou boutons
  • Ces lésions sont le plus souvent à la face, au cou, sur les bras ou les mains

L’anthrax pulmonaire est acquis par inhalation et peut comprendre: 

  • De la fièvre et des frissons
  • Des douleurs thoraciques
  • De l’essoufflement
  • De la confusion ou des étourdissements
  • De la toux
  • Desnausées, vomissements et douleurs abdominales
  • Des maux de tête
  • Des sudations
  • De la fatigue extrême
  • Des douleurs corporelles

Anthrax gastro-intestinal

Les symptômes de l’anthrax gastro-intestinal sont:

  • Fièvre et frissons
  • Gonflement du cou ou des glandes du cou
  • Maux de gorge
  • Déglutition douloureuse
  • Enrouement
  • Nausée et vomissements, en particulier vomissements sanguinolents
  • Diarrhée ou diarrhée sanguinolente
  • Maux de tête
  • Rougissement (visage rouge) et yeux rouges
  • Maux d’estomac
  • Perte de conscience
  • Gonflement de l’abdomen (estomac)

Que faire si vous pensez que vous avez été exposé ou si vous avez les symptômes de l’anthrax?

Si vous pensez que vous avez été exposé à l’anthrax il faut consulter un médecin immédiatement et lui expliquer pourquoi vous pensez que vous avez été exposé à l’anthrax. Les médecins peuvent vous prescrire des antibiotiques en prévention et ainsi éviter que vous soyez malade.

Si vous avez déjà des symptômes de l’anthrax, il est important de consulter immédiatement pour avoir les meilleures chances de guérison.

NB: l’anthrax est aussi un agent qui peut être utilisé comme agent de bioterrorisme. Pour savoir comment l’anthrax peut être utilisé pour terroriser, tuer ou rendre malade des milliers de personnes: abonnez-vous.

Posted in anthrax, Zoonoses | Tagged , | Comments Off on Anthrax en France: quels sont les risques pour les humains.